Saint-Exupéry Pilote De Guerre

34.30CHF

Disponibilité : 1 en stock

Catégorie :

Auteur : Divers
Editions Gallimard

Delphine Lacroix a participé à plusieurs éditions sur Saint-Exupéry chez Gallimard dont le livre des Dessins (2006), les Lettres à Natalie Paley (2007), les Lettres à l’inconnue (2008), Vie et Destin des pilotes de guerre (2011) ; elle organise et contribue à des événements sur Saint-Exupéry en France et à l’étranger (expositions, manifestations, colloques, etc) dont le colloque a Antoine de Saint-Exupéry, pilote de guerre qui s’est tenu à Saint-Maurice-de-Rémens en juin 2012 et les manifestations qui célèbrent les soixante-dix ans américains du Petit Prince, à New York et à Montréal en 2013.
Écrit en 1941 aux États-Unis où Antoine de Saint-Exupéry désirait convaincre les Américains d’entrer en guerre contre les Allemands, Pilote de guerre est publié avec grand succès à New York le 20 février 1942 puis en France occupée, le 14 décembre 1942, aux Éditions Gallimard – où il sera rapidement retiré de la vente par les autorités allemandes, suite à une campagne déclenchée par la presse collaborationniste. Avec ce grand récit littéraire de l’une de ses missions de reconnaissance l’ayant mené au-dessus d’Arras le 23 mai 1940, Saint-Exupéry cherche à exposer aux Américains les circonstances de la lutte et de l’inéluctable défaite françaises, mais aussi à réconcilier la France avec elle-même. Mêlant le monologue intérieur et les réminiscences bienfaisantes de l’enfance à la description d’une «France qui perd ses entrailles» face à la puissance militaire allemande, Pilote de guerre est à l’image de l’engagement singulier de Saint-Exupéry durant tout le conflit. L’écrivain s’est pleinement engagé contre l’Allemagne nazie et l’antisémitisme, tout en refusant de se désolidariser des Français vaincus et en cherchant, au-delà des clivages politiques et idéologiques, la voie d’une réconciliation nationale et d’une refondation spirituelle de l’homme. Car, écrit-il, «c’est dans les caves de l’oppression que se préparent les vérités nouvelles».